Besoin d'un renseignement ? Rendez-vous au 5 place Clémenceau 80100 ABBEVILLE ou contactez-nous au 06.83.30.39.53 ou au 03.22.24.22.22

Pret relais

Le prêt Relais

« Comment faire l’acquisition d’une nouvelle résidence principale avant de vendre son bien actuel ? Par le biais d’un prêt relais !!! Ci- dessous quelques informations et astuces qui vous permettront de finaliser ce nouveau projet. » Le prêt relais est une forme de crédit dit « transitoire », et souvent accordé sur une durée relativement courte. En effet, la durée peut varier de quelques jours ou semaines à quelques mois sans excéder la durée de 2 années.

Ce mode de financement peut être une très bonne solution de trésorerie pour financer l’achat d’une nouvelle résidence principale mais toutefois, il faut pratiquer ce financement avec prudence.
Une des questions qui revient régulièrement est : comment est déterminé le montant du prêt relais ? Le point de départ, qui est essentiel, est la détermination de la valeur du bien à céder. Plusieurs façons de procéder : agences immobilières, notaires, ou experts pouvant être proposés par les Banques. L’idéal serait d’obtenir trois estimations pour avoir une bonne valorisation moyenne. Ensuite, les banques accordent en moyenne un montant de prêt relais correspondant à 70% de cette valeur, à laquelle on soustrait le montant du capital restant à devoir sur le bien initial.


Il existe deux sortes de prêt relais et une souplesse de remboursement :

 

  • Le premier est le prêt relais sec : celui-ci consiste à rembourser de petites mensualités correspondant aux intérêts et aux assurances du prêt, et à solder le prêt en une seule échéance dès que la vente est finalisée.
  • Le second est le prêt relais adossé : celui-ci est souvent accompagné d’un prêt complémentaire sur une durée plus importante et permettant de compléter les capitaux nécessaires à l’achat du nouveau bien.
  • La souplesse évoquée ci-dessus consiste à mettre en place une franchise totale. Cela permet de payer le capital et les intérêts en une seule et même mensualité au moment de la vente du premier bien immobilier. En parallèle, vous aurez uniquement les assurances du prêt à payer mensuellement, ce qui permet de limiter l’endettement pendant la période de transition. Inconvénient : le coût de cette franchise. En effet, les intérêts qui ne sont pas payés jusqu’à la vente de la première résidence principale, génèrent eux-mêmes des intérêts : c’est ce que l’on appelle les « intérêts intercalaires ».


Quelles sont les étapes suivant la vente du premier bien ?


1/ Remboursement du prêt relais.

C’est le premier mouvement de trésorerie qui sera obligatoirement demandé par la banque.


2/ Le reliquat de trésorerie.

Même correctement évalué, un bien immobilier peut ne pas être vendu dans les délais ! Une situation peu fréquente mais qui peut arriver (plus souvent en période d'incertitude du marché. C'est pourquoi la banque n'accorde pas un prêt relais correspondant à la totalité du prix estimé, mais une partie seulement (70% en moyenne). Si toutefois, vous vendez au prix (ou presque), il restera de la trésorerie qui pourra être conservée, en totalité ou en partie. Un remboursement anticipé partiel peut également être effectué sur le prêt complémentaire. Dans le second cas, vous aurez le choix de diminuer les mensualités ou la durée du prêt (un mixte des deux peut également être envisagé)
Certaines banques peuvent également avoir un fonctionnement de prêt relais qui leur est propre. Nous restons donc à votre entière disposition pour échanger avec vous sur ce type de projet et vous accompagner au mieux sur le financement de celui-ci.